étudiant

Mind mapping et Dyspraxie : quand les dinosaures s’en mêlent

 

 

2021-05-23_08-29-07

Henri 9 ans (2e primaire) a d’énormes difficultés pour mémoriser les jours de la semaine. 
Ses parents ont tout essayé : images, points de repères avec des activités, rien n’y fait. 
Très vite je comprends qu’il ne fait pas de lien entre les jours et les activités, mais qu’il lui faut un repère phonétique sur les jours. 

L1 pour lundi, puis en sous-branche vient l’activité du lundi : le cartable pour le retour (douloureux) à l’école. 
Une mare pour mardi et c’est le jour de la gym. 
Pour mercredi, Henri a choisi la mer et le Mercator qu’il a été visité. 
Un jeu pour jeudi 
Une tornade pour visualiser le vent de vendredi et sa soirée TV et chips.
Samy (de Scoubidou) pour samedi
Et un dinosaure pour dimanche, journée des petits pains au chocolat. 

Quelques jours après avoir affiché et regardé la carte, Henri a assimilé les jours.

Lire la suite ...

Ce que nous apprennent les DYS sur le fonctionnement de notre cerveau

  

2020-11-14_09-18-20

Souvent, les nouvelles connaissances sont introduites avec un exercice. Je suppose qu’il y a des avantages à cela. 
Pourtant, je constate régulièrement que cela ne suffit pas et qu’il manque une structuration pour aider à comprendre.

Enzo a 19 ans, il étudie la bijouterie, il a la spécificité dyslexie et dysorthographie et vient me voir pour un coaching de 2 x 2h.
Il me présente sa feuille (image ci-dessus) qu’il ne comprend pas. 
Je la regarde longuement et moi non plus je ne comprends pas. 
C’est peut-être parce que moi aussi je suis dyslexique.  

A peine avait-on commencé la carte, qu’il a dit « j’ai compris ! » 

2020-11-14_09-36-40

 

De ce que je comprends en analysant mon expérience et celles des nombreux enfants DYS que je rencontre, c’est que notre cerveau a besoin de trouver de la cohérence pour comprendre.
Il doit donc regrouper et différencier, c’est ainsi qu’il peut trouver une logique.
Si des éléments sont présenté de manière disparate, l’effort cognitif à déployé sera d’autant plus important.
Et quoi de mieux que d’ajouter une image visuelle telle la mindmap pour spatialiser les différentes catégories ? 

Lire la suite ...

S’amuser avec les Temps Primitifs…c’est possible ! (mise à jour 3/2021)

vocabulaire

Arthur 15 ans a des difficultés avec ses cours de langue, principalement pour retenir certains temps primitifs en anglais et néerlandais. 
Et il adore dessiner. Il me raconte que souvent, en écoutant le cours, il dessine…n’importe quoi. 
Je lui ai montré la logiciel Xmind, mais il préfère les cartes manuscrites. 

Lire la suite ...

Le mind mapping ça ne m’aide pas ! De l’utilité de porter les lunettes du coach

2019-03-16_13-18-50

Entre les 2 séances de coaching scolaire, je propose à l’étudiant de réaliser une carte sur un de ses cours. 
Jasmine choisit un cours qu’elle n’aime pas : microbiologie et entre d’un pas décidé dans mon cabinet et dit : « j’ai fait une carte, ça ne l’aide pas du tout ! ».
Chapeau pour le boulot accompli, car les slides du cours ne sont pas du tout structurés et rendent la tâche d’autant plus difficile.

Ensemble, nous avons retravaillons sa carte : 

Lire la suite ...