enseignant / formateur

Partage inspirant : mind mapping en 2e primaire

scvg

J’ai le plaisir d’accompagner 90 institutrices/teurs dans la formation à distance sur le mind mapping.
Et tous les jours c’est avec une joie renouvelée que je découvre leurs réalisations et que je suis surprise par la créativité et le désir d’appliquer directement avec les élèves. 
Il faut dire que les élèves apprécient et que cela motive à multiplier les pratiques. 

Lire la suite ...

L’apport de la carte mentale (mind mapping) pour évaluer à distance en temps de pandémie.

Les cartes mentales s’introduisent de plus en plus dans le monde de l’enseignement et constituent un accès de choix pour évaluer les connaissances et la compréhension des étudiants.

La carte mentale est appréciée par les jeunes qui saluent principalement l’utilisation des mots clés (« moins à écrire, à étudier »), la vision globale (qui aide à la compréhension) et l’utilisation des couleurs et dessins (« c’est plus motivant »).

Elle permet à l’enseignant d’avoir un accès direct sur le processus cognitif des élèves, par la matérialisation du cheminement réflexif. L’enseignant pourra dès lors agir directement au bon endroit pour rectifier certains apprentissages.

Selon Johssua et Dupin (1993), « le savoir de l’expert apparaît à la fois comme organisé, mis en structure et fortement hiérarchisé »1. La carte mentale apparaît dès lors l’outil idéal pour l’évaluation, tant formative que sommative.

Lire la suite ...

Une fourmi comme 20 autres…

ecolaborative

J’ai eu l’honneur de participer à ce projet collectif…quelle belle expérience.
Quel hasard : j’ai contribué pour une toute petite part au magnifique film Na-wewe scénarisé par mon petit cousin Jean-Luc Pening et j’avais demandé que mon nom ne figure pas, mais que soit repris « la fourmi ». 
Alors quel plaisir de voir le logo d’Ecolaborative : 

2020-02-25_20-24-18

 

Merci Guillaume pour ta confiance :-)

Lire la suite ...

Mind mapping : une solution pour résoudre la difficulté des élèves à composer un texte descriptif

2020-02-04_19-44-34

Régulièrement, dans mes séances de coaching scolaire, je rencontre des étudiants ayant des difficultés pour rédiger un texte.  Écrire ses idées, puis en faire des catégories, les classer par ordre logique, trouver les connecteurs logiques entre elles avant de rédiger…tout cela est très facile avec le mind mapping. 

Partir des catégories CQQCOQP (comment, qui, quoi, combien, où, quand, pourquoi) est un autre angle d’attaque, qui permet de diviser la difficulté. 

Article complet sur ce lien

Lire la suite ...