Blog

Bienvenue sur notre blog !

11Je vous invite à choisir une catégorie d’article (en bas de la page à droite). Vous éviterez ainsi les articles disponibles avec un mot de passe pour les participants à nos formations.

Vous êtes enseignant: dans la catégorie « enseignants », vous trouverez des exemples d’enseignants qui appliquent le mind mapping en classe ainsi que des nouvelles de votre secteur. Les articles avec un mot de passe regroupent les ressources données lors de formations. Si vous souhaitez des exemples de cartes réalisées en coaching scolaire, rendez-vous dans la catégorie « étudiants ». Ces cartes sont personnelles, mais vous indiquent la démarche à mettre en place. Certaines cartes reçues présentent des fautes d’orthographe.

Vous êtes étudiant : dans la catégorie « étudiants » vous trouverez des exemples de cartes réalisées lors de séances de coaching scolaire. Ces cartes sont personnelles, mais vous indique la démarche à mettre en place.

Lire la suite ...

Mémoire de travail chez les enfants présentant des troubles TDAH : Mind Mapping contre Sketchnoting 1-0

2020-01-07_19-15-05

 

Le but de l’étude est de vérifier si la mémoire sera améliorée après trois mois d’entraînement métacognitif

en utilisant des techniques mnémoniques telles que le Mind Mapping et le Sketchnoting chez les enfants diagnostiqués avec trouble TDAH. Selon la cinquième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, la mémoire de travail joue un rôle clé à la fois dans les symptômes du TDAH et des problèmes secondaires tels que : troubles d’apprentissage, difficultés professionnelles ou sociales.

 Méthode : 45 écoliers ont participé à l’étude expérimentale. Chaque enfant a été diagnostiqué avec troubles de l’attention. Les participants ont été répartis au hasard en trois groupes : le premier groupe a été testé pour l’effet des Mind Maps ; le deuxième groupe, pour l’effet de Sketchnoting tandis que le troisième groupe a été attribué le rôle d’un groupe de contrôle.

 Résultats : La mémoire de travail s’est améliorée dans chacun des trois groupes. Le plus petit nombre d’erreurs ont été commises par les enfants dans le groupe avec Mind Maps, tandis que le plus grand nombre d’erreurs ont été commises par les enfants du groupe témoin.

 Conclusion : les cartes mentales peuvent être un complément important à d’autres formes de traitement thérapeutique pour les enfants atteints ddiagnostiqué TDAH. L’utilisation régulière de cet outil dans l’éducation ou la thérapie renforce la mémoire. L’amélioration de cette fonction exécutive peut être importante pour apprendre à écrire et à lire (mémorisation des formes correctes des lettres), se souvenir et mémoriser les règles convenues avec l’enfant ou avoir une meilleure orientation temporelle.

 Lien vers l’étude.

Retrouvez cette étude scientifique sur le mind mapping et des centaines d’autres sur ce lien.

Lire la suite ...