Nicolas vient me voir en coaching scolaire. Il n’aime pas les règles orthographiques et les définitions en sciences.
Par contre, il adore l’Ipad, le dessin, le tir à l’arc, le triathlon, le théâtre, la lecture.
Combiner les ressources des jeunes avec le mind mapping est évidemment un must, c’est pour cela qu’il est important de connaître leurs points d’intérêt.
Ce qu’il attend de nos 2 rencontres de 2 heures : une méthode pour retenir plus facilement, pour prendre des notes à la volée et pouvoir réaliser des schémas plus petits.

Dès la première rencontre, Nicolas se lance sur l’Ipad et charge Imindmap.
En très peu de temps, le logiciel n’a plus aucun secret pour lui, il manie la tablette avec une dextérité remarquable, réalisant lui-même tous les dessins du bout des doigts.
Avant la seconde consultation, sa maman s’inquiète que Nicolas passe des heures sur sa tablette à réaliser de vraies oeuvres d’art.
Mais apprend-il en faisant cela, ou s’amuse-t-il ?
Très vite je la rassure : au plus il passe de temps surs ses cartes, au mieux il va les intégrer.

Un mois après, Nicolas m’envoie quelques cartes qu’il a réalisées pour réviser les examens : 11 cartes…et il dit en avoir d’autres !

Je vous en présente quelques-unes, regardez bien les dessin, ils valent la peine :

Voici ce que pense Nicolas me partageait avant les examens :

« Je suis en effet accro et cela m’aide à étudier: j’en fais une et la veille je la revois.
Ça a fait ses preuves. »

Et voici son avis après les examens :

« Pour les résultats, ça a beaucoup changé vers le haut et j étudie beaucoup plus facilement plus vite et c’est plus amusant.
Ca m’a beaucoup aidé pour la préparation aux examens.
J ai d’ailleurs des potes qui m’ont demandé de leur envoyer mes mind mapping et il y en a un qui a demandé ton adresse mail ».